Femmes de juin

Une chambre à soi

Arrêt sur image du 4 décembre 2019

Prendre une dégaine de garçon ? Planquer un jeans de réserve dans le sac ? Dans la rue, elle a bien essayé toutes les parades pour se préserver des regards, des commentaires, des insultes, mais, de plus en plus, quelque chose lui souffle que ça ne tourne pas rond. « Je ressentais de la colère. Heureusement, il y avait les copines auxquelles on pouvait tout raconter, car on vivait la même chose, toutes. Et on se demandait comment se défendre. » Confusément, elle sent, elle sait que « non, ce n’est pas normal ! Non, ce n’est pas “pas grave” ! ». Elle commence alors à « retrousser les babines » face aux mots vicieux, à l’offense dégradante, aux gestes humiliants.

ELLE. C’est Marie. Ce jour-là.

Collectif Femmes* Valais

Tu peux nous contacter via un des moyens ci-dessous ! Nous nous ferons un plaisir de répondre à tes demandes !

Abonne-toi à notre newsletter

L'utilisation de l'* inclut toute personne s'identifiant comme "femme".

© 2019 par le Collectif Femmes* Valais   |  Conditions générales d'utilisation  |   Politique de confidentialité