Femmes de juin

Le corps en son miroir

Arrêt sur image du 23 janvier 2020

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ? « Quand je regarde des photos de mon enfance, je trouve triste d’avoir gaspillé tant d’énergie à refuser mon corps. Comment, à 8 ou 10 ans, ai-je pu me trouver grosse ! Je ne supportais pas de me voir dans un miroir. » C’est par le corps que s’était érigée sa prison. C’est par le corps qu’elle travaillera à sa libération. « Soulever la chape de plomb » dit-elle.

ELLE, c’est Estelle. Ce jour-là.

Collectif Femmes* Valais

Tu peux nous contacter via un des moyens ci-dessous ! Nous nous ferons un plaisir de répondre à tes demandes !

Abonne-toi à notre newsletter

L'utilisation de l'* inclut toute personne s'identifiant comme "femme".

© 2019 par le Collectif Femmes* Valais   |  Conditions générales d'utilisation  |   Politique de confidentialité